P1030346Robert Margouleff et Malcom Cecil, formidable duo d'ingénieur du son et de programmeur, crée le projet 100% electronique Tonto's expanding head band en 1971. Zero time, le premier des deux albums à paraitre est en fait une suite de petites mélodies lunaires à ambiance cotonneuse (voir même planant comme dans Blade Runner) joué uniquement au moog série III, ancêtre du synthétiseur. C'est donc un des premiers album de musique cosmique, le tube Pop Corn ou les ritournelles commerciale de Jean Jacques Perrey n'étant pas ce que l'on peut appeller du vrai psychédélisme. Il faut dire que Margouleff est un proche de l'inventeur Robert Moog.
Le moog donc, déjà présent dans la B.O d'Orange mécanique, le strange days des Doors ou l'Abbey Road des Beatles, deviendra le Tonto's synthesizer après des modifications apportés par Cecil. Cet instrument jouera même un rôle essentiel dans l'oeuvre de Stevie Wonder à partir de 1972 et dans le Phantom of the paradise de Brian de Palma.   
real2

La note cosmique de Geekprien : 7/10

extraits : Tonto_s_expanding_head__Aurora

             

Tonto_s_expanding_head__Riversong



malcolmcecil 

  phantom1